Azoospermie et Fécondation in Vitro

Qu’est ce que l’Azoospermie ?

Azospermi

L’azoospermie est une absence totale de spermatozoïdes dans le sperme. L’azoospermie touche 1 % de la population générale et 10 à 15 % des hommes sans enfant (Stérilité). En présence d’azoospermie chez l’homme, un test hormonal et des analyses chromosomiques doivent être effectués. Dans ce groupe, le taux d’anomalies chromosomiques est estimé à 15%. Le syndrome de Klinefelter est l’anomalie la plus fréquemment détectée. La cause d’azoospermie chez ces patients peut être liée à des troubles hormonaux et génétiques, à des opérations subies en cas de cryptorchidie ou d’une hernie lors de l’enfance, à des cas de découverte tardive de cryptorchidie, à des cas d’opération à l’âge adulte ou bien à des cas où les testicules ne sont toujours pas en place (descendant dans les bourses et remontant dans le canal inguinal, restant dans le canal inguinal ou l’abdomen, etc…), à des infections fiévreuses survenues lors de l’enfance qui perturbent l’activité des testicules en les gonflant (oreillons, méningite, etc.), à l’exposition d’une chimiothérapie ou radiothérapie après une opération en raison d’une tumeur testiculaire, à divers traumatismes (accident de la route, blessures sportives), mais également à l’absence de voie séminale à la naissance, à son non développement ou une voie séminale obstruée.

Des anomalies génétiques sont détectées chez 7 % des personnes ayant une azoospermie. Cette situation peut être identifiée par l’examen des globules rouges. Lors de la pratique de la Fécondation In Vitro, il est possible d’empêcher la transmission de l’anomalie génétique au bébé en assurant le contrôle du nombre de DPI et de chromosomes.

Comment le traitement contre l’azoospermie est-il effectué ?

Dans les cas d’azoospermie, le sperme est récolté du tissus testiculaire par des méthodes de recherches de sperme chirurgicales en essayant les procédures telles que TESA ; TESE, Micro-TESE. Si du sperme est récolté, la patiente est traitée par fécondation In Vitro. Si après la procédure aucune cellule spermatique n’est présente, la seule solution pour que le couple puisse avoir un enfant est le traitement avec don de sperme ou transfert de sperme. Le don de sperme est un moyen de fécondation in vitro utilisant le sperme d’une banque d’une personne qui n’a ni problème médical ni problème de stérilité.