FIV (Fécondation In Vitro)

FIV (Fécondation In Vitro)

FIV (Fécondation In Vitro)FIV (Fécondation İn Vitro)

C’est une méthode de fécondation qui réuni en laboratoire hors du corps de la femme, l’ovule de celle-ci et les spermatozoïdes de l’homme. Cet
te opération, effectuée en dehors du corps, est appelée FIV (Fécondation in vitro) ou bien bébé-éprouvette.

Cette méthode a été développée au début des années 1970 afin que les femmes ayant des canaux utérins fermés puissent concevoir. Le premier bébé-éprouvette a gagné une popularité grâce à la naissance de Louise Brown en 1978. Comme il s’agit de la première méthode appliquée, c’est la plus connue

ICSI (Injection Intra cytoplasmique de spermatozICSIoïde)

La procédure de Micro-injection (ICSI), est de déposer un spermatozoïde dans chaque ovule à l’aide d’un microscope spécial. C’est à l’heure actuelle la méthode la plus utilisée dans les cas de fécondation in vitro. Cette technique est utilisée dans notre centre pour tous les groupes de patients.

Éclosion assistée – Assisted Hatching (Nidation assistée)Éclosion assistée - Assisted Hatching (Nidation assistée)

Pour qu’un embryon puisse se fixer aux cellules qui tapissent l’utérus
afin de compléter son développement normal, il doit tout d’abord éclore de son enveloppe externe (que l’on appelle zone pellucide). L’objectif de l’éclosion assistée est d’affiner l’enveloppe externe de l’embryon avant le transfert, ainsi la chance d’une grossesse est augmentée en facilitant la fixation de l’embryon à l’utérus. Cette procédure est pratiquée par un procédé mécanique ou chimique ou à l’aide d’un rayon laser. La technique d’éclosion assistée est pratiquée gratuitement sur les patientes afin d’augmenter les chances de grossesse.

Qu’est-ce qu’un transfert de blastocyste?

Le transfert d’embryon réalisé au 5ème ou au 6ème jour du développement de l’embryon durant la fécondation in vitro est appelé transfert Transfert blastocystede Blastocyste. Les embryons sont suivis selon leurs stades de développement dans le laboratoire et ceux qui ont atteint le stade de Blastocyste sonlectionnés et transférés sur la patiente. La probabilité de grossesse par transfert de ces embryons qui ont atteint ce stade est élevée mais n’est pas approprié à chaque patiente. Si le nombre d’embryon de la patiente est faible, le suivi des embryons durant 5 jours au laboratoire est risqué. Dans le cas contraire, il se peut qu’il ne reste aucun embryon à transférer. Si le nombre d’embryon est élevé le transfert Blastocyste est très avantageux pour la sélection d’un embryon plus sain. De plus, en cas de non succès du transfert au 3ème jour lors des traitements précédent, un transfert au 5ème jour peut être proposé avec un nouvel essai.

Stades du traitement par fécondation in vitro

L’objectif du traitement par fécondation in vitro est de développer plus d’un follicule dans le même cycle menstruel et d’augmenter la chance de prélever plus d’un ovule

Lors du pré traitement de la patiente, on essaye de former un grand l'induction ovilasyonombre de cellules ovariennes en réalisant une induction d’ovulation (à l’aide d’aiguilles qui seront utilisées dans les protocoles courts ou longs). Les follicules formés sont suivis tous les 3-4 jours par l’échographie et on attend qu’elles atteignent une bonne taille. Pendant ce temps, les niveaux d’E2 et LH ainsi que la réponse des ovaires au traitement sont évalués. Quand les follicules atteignent la bonne taille, le jour de collecte d’ovule (OPU) est déterminé. La procédure de collecte d’ovule est réalisée par voie vaginale sous contrôle échographique sous anesthésie générale. Comme la procédure de collecte d’ovule nécessite d’être à jeun durant 6 heures, il est recommandé de l’effectuer le matin. À la suite de la procédure de collecte d’ovule, la patiente peut quitter notre centre après un repos de 2 heures.

À la suite de la collecte d’ovule (OPU) les ovocytes collectés (cellules ovariennes) sont préalablement lavés et éliminés de leurs débris. Les ovules développés sont sélectionnés et préparés pour ICSI. Pendant ce temps les spermatozoïdes recueillis du conjoint sont préparés en passant par certaines procédures de lavages spéciales. Le sperme est mis dans une micropipette et un seul spermatozoïde est injecté dans l’ovocyte gardé dans une autre pipette. Cette procédure est répétée pour chaque couple ovocyte-spermatozoïde. Après l’injection, ils sont placés à l’intérieur de l’incubateur dans une solution de sérum spécial ayant une température et une concentration de dioxyde de carbone appropriée et leur taux de fécondation et leur qualité de développement sont surveillées.Transfert d'embryons

À la suite du développement de l’embryon, au 3ème ou au 5ème jour ceux de meilleures qualités sont sélectionnés et préparés pour la procédure de transfert.

Lors du transfert d’embryon, la patiente est allongée en position gynécologique. Le spéculum est inséré dans le vagin nettoyé avec un sérum physiologique et stérile Par la suite, le col de l’utérus est nettoyé avec des liquides de culture spéciale. L’embryologiste apporte les embryons à transférer au moyen d’un cathéter du laboratoire. Le médecin qui réalisera la procédure pose les embryons dans l’utérus sous échographie abdominale. La procédure de transfert d’embryon n’est pas douloureuse et ne nécessite pas une anesthésie.

Après la procédure, des médicaments hormonaux sous forme d’injection, de suppositoires ou bien de crème sont donnés à la patiente afin de soutenir l’endomètre. Ce traitement, nommé soutien de la phase lutéale, continue en cas de grossesse jusqu’à la 10ème semaine. Et en cas de non grossesse et de menstruation, le soutien médical est arrêté le jour du saignement.
Après le transfert d’embryon, le 12ème jour la patiente effectue un test de grossesse et informe le centre.

EmailFacebookTwitterGoogle+