Réduction fœtale

La réduction fœtale

Qu’est-ce qu’une réduction fœtale?

Fetal Redüksiyon

La réduction fœtale (réduction de la grossesse) est une pratique de diminution du nombre d’embryons lors des grossesses triples ou multiples formées après le traitement par fécondation in vitro en arrêtant les battements du cœur d’un ou deux embryons.

Le but lors de la pratique de la réduction fœtale est d’augmenter les chances d’une grossesse sans problème en diminuant le nombre de fœtus. Hormis situations particulières, la réduction fœtale n’est pas préconisée pour des grossesses gémellaires. Et en cas de présence d’une grossesse triple ou supérieure, il est recommandé de diminuer le nombre à deux.

Particulièrement chez les patients ayant subi une fécondation in vitro, il est possible d’obtenir une grossesse triple à la suite de la réalisation d’un transfert de 3 embryons afin d’augmenter les chances de grossesse. Dans ce cas, les familles ayant le désir d’avoir un enfant depuis des années peuvent d’une part vivre ce bonheur et sont confrontés d’autre part aux risques encourus par la grossesse multiple. Le facteur le plus important de la grossesse multiple (surtout triple ou plus) est une naissance prématurée et les problèmes survenus au bébé en raison d’une naissance prématurée.

Les problèmes de santé qui peuvent survenir en raison de naissance prématurée (prématurité) sont des problèmes pulmonaires graves, des maladies cardiaques, une hémorragie cérébrale, de graves lésions oculaires, des problèmes d’audition, des problèmes intestinaux, de la septicémie grave, de l’anémie, la jaunisse.

Tous ces problèmes peuvent provoquer des dommages permanents en affectant la vie de l’enfant dans le futur.

Et par rapport à la mère, les grossesses multiples font peser des risques de menace d’une naissance prématurée, de l’hypertension artérielle liée à la grossesse multiple ou bien de la pré-éclampsie (toxémie gravidique), du diabète et des saignements vaginaux.

Bien qu’il soit difficile de prendre la décision de la procédure de réduction fœtale pour les couples, si on prend en compte les peines physiques et morales endurées par les couples pour avoir un bébé, la continuation d’une grossesse saine avec un fin heureux sont très importants.

Comment est réalisée une réduction fœtale ?

La procédure de réduction fœtale est effectuée dans les 11-12ème semaines de la grossesse. Si elle est réalisée dans les premiers périodes de la grossesse le risque de l’apparition d’un problème est très faible. La pratique est d’accéder à l’utérus à travers l’abdomen à l’aide une aiguille très fine sous écho guidage et d’arrêter le battement du cœur en injectant du chlorure de potassium (KCI) dans le cœur d’un ou de deux bébés. Après cette opération, le bébé dont le cœur est arrêté, après un certain temps (6 à 8 semaines), fond spontanément et disparait complétement. Après la procédure, la possibilité d’un dommage sur la mère et sur les autres bébés est très faible. Suite à la réduction fœtale, un repos de longue durée ou bien une diminution de l’activité n’est pas nécessaire.
Avec la réduction fœtale, votre chance d’avoir un bébé en pleine santé augmente.

Quels sont les risques liés à la réduction fœtale?

A la suite d’une réduction fœtale, le risque de perdre les autres bébés est de 1-5 %. Plus le nombre de bébés ayant subis une réduction fœtale augmente, plus le risque d’une fausse-couche atteint les 10 %. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’à partir d’une grossesse triple la possibilité d’un accouchement prématuré n’est pas loin des 100%. Pour cette raison, la réduction est recommandée pour toutes les grossesses triples et supérieures.

EmailFacebookTwitterGoogle+