Vitrification d’embryons

Lors des traitements par la fécondation in vitro, une grossesse est obtenue pour la première fois dans le monde en 1983 avec des embryons congelés et décongelés. La vitrification d’embryons humains est considérée de nos jours comme partie intégrante des unités de traitement de reproduction

embryo-freezing

L’avantage principal d’un programme de vitrification d’embryons est de ne pas détruire les embryons  vivants et de fournir une chance d’obtenir une grossesse à la famille pour le cycle suivant sans avoir la nécessité d’un nouveau traitement de stimulation ovarienne.

Après la pratique de la procédure de transfert d’embryon, s’il nous reste des embryons en grande quantité et de qualité, selon le souhait des patients, ils peuvent être conservés par vitrification pour une prochaine utilisation.

La vitrification des embryons garantit au moins la disponibilité de plusieurs embryons pour un transfert immédiat et libère la patiente de la détresse physique des essais de fécondation in vitro, du coût de la stimulation ovarienne et de la collecte d’ovocytes.

La vitrification d’embryons surnuméraires procure un avantage économique et en même temps psychologique à la patiente. La procédure de vitrification des embryons peut être évaluée en tant que procédure qui augmente la chance de réussite lors des applications de fécondation in vitro.

Quels sont les avantages offerts par la procédure de vitrification des embryons ?

À la suite d’une fécondation in vitro normale, d’une FIV par don d’ovocytes, don de sperme, ou bien d’une FIV avec choix du sexe, s’il nous reste des embryons en grande quantité et de bonne qualité, ces embryons peuvent être conservés pour être utilisés ultérieurement dans le cas où le couple souhaite une sœur ou un frère à son enfant ou bien après un essai infructueux.